Avant qu’une chose ne soit manifestée, disent les chinois, il y a toujours un temps de gestation.C’est la raison pour laquelle les saisons sont a en Chine sur les solstices et les équinoxes. Ainsi, l’automne débute le 7Août et il est vrai qu’à partir de cette date, le Coeur (l’Empereur en Eté) n’y est plus, la lumière change, les journées raccourcissent et les premières feuilles jaunissent. 

Après un bel été, somme toute un peu chaud, les couleurs de l’automne commencent tout doucement à apparaitre, habillant petit à petit nos paysages de couleurs chatoyantes.

C’est la saison pendant laquelle le Poumon Energétique devient agissant en priorité. Pour les chinois, les organes physiques ont chacun leur énergie. Or si l’organe énergétique est en bonne santé, l’organe physique l’est également: car l’énergie précède la matière. Chaque année cette fenêtre de vacances, et encore plus cette année…COVID oblige, est l’occasion de se recentrer sur chacun d’entre nous, voire prendre de bonnes résolutions pour une rentrée qui s’annonce elle aussi un peu particulière et intense.

Stress, fatigue, perte de repères personnels n’ont jamais été aussi présents.

Ainsi, la célèbre citation de Montaigne “un esprit sain dans un corps sain” est de circonstance. Afin de vous aider à soutenir vos bonnes résolutions, voici quelques conseils issus de la Médecine Traditionnelle Chinoise, pour bien aborder et vivre l’automne.

Afin de vous aider à soutenir vos bonnes résolutions, voici quelques conseils issus de la Médecine Traditionnelle Chinoise, pour bien aborder et vivre l’automne.

Qu’est ce que l’Automne Chinois ?

Selon la MTC, la saison de l’Automne est la période d’intériorisation, de réflexion. Elle réveille également en nous , notre instinct de survie, de conservation et donc nous incite à ralentir, à nous économiser. C’est la période de la fin de la croissance de l’énergie Yang, extériorisation et le début de la période de croissance de l’énergie YIN , l’intériorisation. Ce phénomène d’intériorisation est comparable à celui d’un Arbre qui lâche sa prise sur la nature en offrant ses feuilles à la Terre, exposant ainsi volontairement son tronc et ses « branches nues ».

Débarrassez vous du Superflu, de tout ce qui vous est inutile dans votre vie., une remise en ordre, une adaptation ou restructuration à opérer pour pouvoir se concentrer sur l’essentiel. C’est le moment où « le ressort » en nous, après s’être étiré tout l’été, revient vers l’intérieur.

C’est la rentrée, la saison des récoltes. En MTC, on considère que l’ automne débute le 5/6 août et se termine vers le 17 octobre pour laisser place à l’intersaison jusqu’au 4 novembre. De ce fait , l’équinoxe d’automne (21 septembre) est placé non pas en début de saison comme chez nous occidentaux, mais au milieu, à l’apogée de la saison. Le solstice d’été, avec sa luminosité maximum, s’éloigne tout doucement… En terme chinois on voit apparaitre une diminution de l’énergie YANG et l’émergence de l’énergie YIN.

L’Automne réveille également en nous , notre instinct de survie, de conservation et il nous incite à ralentir, nous économiser. Le Métal , élément associé à l’automne, nous incite donc à nous organiser pour préparer tranquillement l’hiver, période de repos, de ressourcement avec une vie moins active en toute quiétude et sérénité…. 

Donc, depuis le 21 juin (solstice de l’été), nous perdons chaque jour quelques minutes de soleil. On ne peut qu’éprouver  un peu de tristesse et de chagrin face à ce constat. D’ou la notion de tristesse associée à l’automne.

AUTOMNE

Organe : Poumon-Peau // Entraille : Gros Intestin // Elément : Métal // Emotion : Tristesse // Saveur : Piquant/Acre // Couleur : Blanc // Sens : Odorat // Climat : Sècheresse // Mouvement : Se Coucher // Direction : Ouest

L’automne, nous incite donc à nous organiser pour préparer tranquillement l’hiver, période de repos, de ressourcement avec une vie moins active en toute quiétude et sérénité…

Ainsi, les émotions qui nous affectent en Automne sont la tristesse, l’inquiétude qui souvent amènent un dépression saisonnière. Elles sont associées au Poumon/Gros Intestin (et la Peau). Ces 2 organes sont en lien avec le monde extérieur et leurs déséquilibres se manifestent souvent par un repli sur soi, une fuite du monde. Le poumon est très sollicité en automne, il est le plus vulnérable. Les déséquilibres énergétiques se retrouvent tant au niveau respiratoire, de la peau qu’au niveau du transit intestinal

Médecine Chinoise : Conseils pour bien vivre la saison automnale

La période automnale est bien entamée. Et l’arrivée des petits maux qui vont avec aussi. Selon la MTC, c’est le parfait moment pour s’allier contre les petits bobos de l’hiver. Prévenir plutôt que guérir, c’est le leitmotiv de la MTC. Voici des solutions pour vous protéger.

S’ADAPTER aux besoins de son organisme

A l’image de la nature, commencez à ralentir votre rythme, à lever le pied… N’oubliez pas le temps hivernal, celui du repos approche tranquillement. Il est fini le temps de l’énergie à profusion, énergie estivale… Il faut penser à s’économiser, à s’organiser davantage. N’hésitez pas à augmenter votre temps de sommeil. En Chine, on considère qu’en automne , il faut se coucher plus tôt pour éviter le froid (HAN) et le vent (FENG)

FORTIFIER ses Poumons : Mobiliser son système immunitaire

Se lever plus tôt pour respirer l’air frais et sain. Faites 6 ou 9 grandes inspirations en vous levant, fenêtres ouvertes, pour effectuer le nettoyage quotidien de vos poumons et amener ainsi l’énergie nécessaire à leur bon fonctionnement. Enfin, c’est le moment de faire de belles promenades en forêt pour s’oxygéner, reprendre contact avec la nature, les arbres (poumons de la Terre).

Attention toutefois au premiers froids secs et  au vent. N’oubliez pas que la sphère ORL est sensible à cette saison. Vous pouvez également privilégier les huiles essentielles comme l’Eucalyptus, le Pin, la Menthe qui stimulent et donc nourrissent l’énergie des poumons. Acupuncture,  Moxa… vont participer à renforcer notre système immunitaire.

Diététique Energétique : Zoom sur les 6 règles de base pour une Nutrition SANTE

La diététique est considérée par la médecine chinoise comme le premier des remèdes et comme la principale source d’énergie.

Hippocrate :
« Que ton aliment soit ta seule médecine. »
« Laisse ta nourriture être ton remède et ton remède ta nourriture.»

Miser sur la cuisson

Privilégier les aliments cuits et chauds plutôt que crus. Si en Occident, les recommandations préconisent le contraire, et nous incitent à préférer le cru pour pouvoir profiter de toutes les vitamines et minéraux des aliments, l’école chinoise se positionne différemment. En effet, selon eux, la cuisson facilite le travail de digestion, et n’oubliez pas que notre corps fonctionne à 37°C !

Les vitamines, si elles sont certes moins nombreuses, sont néanmoins mieux assimilées par l’organisme et mieux évacuées. Et pensez à la cuisson basse température qui conserve les vitamines. Éviter donc l’excès de crudités, de produits laitiers et d’aliments de nature fraîche où froide car ils affaiblissent le système digestif et métabolique.

En Automne, on a vu que le Blanc est associé à la saison automnale, donc cuisinez des légumes blancs : chou-fleur, chou blanc, céleri, navet, ail, oignon, poireau…et notamment des légumes racines (carottes, panais, champignons, salsifis..) qui stimulent le Poumon. Il est conseillé d’allonger le temps de cuisson.

Mangez des fruits de saison, raisin blanc, pommes, poires…ainsi que des fruits secs, véritable condensé d’énergie (noix, amandes, noisettes..).

 La saveur de l’automne est le Piquant. Alors n’hésitez pas à utiliser des épices dans votre cuisine.Poivre, piment, curcuma, coriandre, gingembre, cardamome, cannelle, clou de girofle, thym, romarin, estragon, ciboulette, ail, menthe…vont stimuler l’énergie du Poumon et du Gros Intestin et favoriser la transpiration qui est une sorte de respiration de la peau.

Se préparer des plats chauds

Comme le préconisent souvent nos aînés, veillez à manger chaud durant cette période, à chaque repas. Privilégiez les mets mijotés, les ragoûts ou les plats au four. La cuisson lente amène plus de Qi à l’intérieur des couches profondes. Ressortez le bon vieux Pot au feu, les currys, etc.

Vous éprouvez du surmenage malgré une hygiène alimentaire correcte ? La rate fait sans doute des siennes. Pensez à l’expression “se mettre la rate au court bouillon”. Mauvaise digestion, sensation de froid, asthénie, selles molles voir œdèmes sont les principaux symptômes associés.

L’organisme durant cette période n’a pas les mêmes besoins. Il est important de bien se reposer,  afin de laisser l’énergie enfouie à l’intérieur de se régénérer. Dans le cas où les symptômes se déclarent, réagissiez de suite pour éviter que l’énergie perverse n’agisse en profondeur.

Mettre les végétaux et les céréales à l’honneur

Selon la médecine chinoise, pour faire le plein d’énergie, il faut baser son alimentation sur des végétaux de saison, des céréales et des légumineuses. Les céréales (riz, quinoa, millet, sarrasin, orge…) et légumineuses en quantité modérée, les dattes, le raisin, la poire, la carotte, les patates douces, la jujube, la cannelle, le millet, le riz …vont donner le carburant nécessaire à la rate, élément clé en toute saison puisque c’est elle qui aide à la digestion. Dans le cycle des 5 éléments on note par ailleurs que c’est elle qui tonifie le Poumon.

Évitez la surcharge de sucre et n’oubliez pas la tisane en fin de repas. Et pour compléter ces ingrédients de base, la diététique chinoise préconise également de consommer de la viande et du poisson en petite quantité, trois/quatre fois par semaine.

Prendre son temps

Autre conseil suggéré par la médecine chinoise : prendre son temps, manger dans le calme et en pleine conscience et être attentif aux signaux de son corps. Ne pas dépasser le seuil de satiété pour ne pas fatiguer son organisme. 

Varier les couleurs

Et qui dit végétaux de saison, dit aussi différentes variétés. La médecine chinoise préconise de mixer les couleurs et les textures pour s’assurer une assiette équilibrée.

Boire raisonnablement

Autre règle de base : boire raisonnablement et chaud. À savoir, de manière fractionnée, en dehors des repas Selon la médecine chinoise, boire plus que ce que nos reins peuvent filtrer (à savoir 2L par jour), pourrait les fatiguer. En automne utilisez par exemple de la menthe ou du gingembre en tisane.

Un déséquilibre du Poumon ou du Gros Intestin peut se manifester sur votre peau ou vos cheveux. En effet la Sècheresse est la caractéristique de l’automne. Hydratez bien durant cette période avec par exemple des huiles végétales. 

Comme nous l’avons vu précédemment, l’automne est la saison ou sommes davantage vulnérables au sentiment de tristesse qui affaiblit l’énergie du poumon.Il faut donc cultiver, la joie, l’optimisme, la sérénité, la spontanéité, etc. Acceptez l’imprévu. 

Prenez le temps de penser à vous, de faire le point sur votre situation, votre organisation, etc. N’oubliez pas de chasser le superflu! L’élément Métal est également associé à la propriété de justice, d’honnêteté. Soyons Honnête avec nous et aussi avec les autres. 

L’énergie Métal, nous aide à reconnaitre notre propre valeur ! 

Souvenez vous que l’équilibre , l’harmonie de cette énergie Métal, apporte confiance en soi, optimisme, souplesse, spontanéité, etc. Un vide d’énergie peut se traduire par un manque de volonté, de l’angoisse, voire de la peur viscérale qui empêchent toute concrétisation de ses projets.

A contrario, un excès incite à de l’autoritarisme, trop méticuleux , trop rigide. On voit que la médecine chinoise est une médecine fonctionnelle, qu’elle s’inscrit dans la durée et la continuité.

J’insiste sur la vision Holistique, c’est à dire globale, de la démarche. Notons ainsi que la médecine chinoise passe par l’organique pour traiter les problématiques psychologiques et fait sans cesse ce lien pour comprendre qui se passe sur le plan émotionnel. 

La boisson du moment

Contre le rhume : Gingembre frais + Poireau
Autres compositions à imaginer : Cannelle, Gingembre, Menthe, Oignon, Poireau. 

Le Gingembre : Saveur, nature : piquant, tiède. // Méridien destinataire : rate, estomac, poumon
L’assemblage de ces produits, montre un méridien destinataire le poumon, deux saveurs communes, le piquant. L’association de ces deux éléments va permettre de provoquer une transpiration, éliminer le froid et arrêter les obstructions nasales. 

Ingrédients :
1 blanc de poireau
1 morceau de gingembre frais, même longueur que le blanc de poireau. 

Préparation :
Laver le poireau, réservé le blanc de poireau, couper le blanc de poireau en tranche moyenne. Gingembre frais, laver la racine, éplucher la racine, couper autant de tranches que les tranches de poireau et même épaisseur. Mettre le tout dans une casserole, couvrir d’eau, mettre un couvercle, faire cuire le tout. Boire la boisson tiède à chaud, si vous pouvez manger le tout. 

Conservation :
À boire lors de la préparation. 2 à 3 fois par jour pendant 2 à 3 jours. 

2 recettes gourmandes automnales

Poulet sauté aux nouilles et légumes de saison

Ingrédients :
2 blancs de poulet
250g de nouilles chinoises aux oeufs
1 courgette
1 carotte
1 oignon
1 branche de céleri
1 brocolis
1 poignée de pousse de bambou
2 gousses d’ail
coriandre
ciboulette
1/2 càc gingembre en poudre (du frais c’est meilleur!)
4 càs de sauce soja
4 càs d’huile de tournesol
1 càs d’huile de sésame
2 càs de graines de sésame
1 càs de miel 

Préparation :
Coupez les filets de poulet en fines lamelles, les mettre dans un bol ajoutez y les gousses d’ail râpées, une cuillère de sauce soja, un peu de gingembre râpé ou en poudre et la cuillère de miel, couvrez le et le mettre au frais.

Coupez la courgette en 2 dans le sens de la longueur puis en tranches fines ainsi que la carotte. 

Epluchez les oignons, lavez les, séchez les.

Coupez les en fines lamelles. Effeuillez et ciselez la coriandre et la ciboulette. 

Versez les nouilles dans de l’eau à ébullition, couvrez la marmite, éteignez le feu. Laissez reposer 4 minutes.

A la fin du temps de pause, démêlez les nouilles avec une grande fourchette, égouttez les. 

Posez un wok ou une poêle sur feu fort avec 2 cuillères à soupe d’huile. Dès que l’huile est chaude, jetez y les blancs de poulet.

Faites les revenir de tout coté 1 minute en remuant rapidement puis baissez le feu, laissez cuire 5 minutes en remuant souvent. Sortez le poulet sur une assiette, ajoutez 1 cuillère à soupe d’huile laissez chauffer puis mettez les oignons laisser cuire à feu vif, ajoutez carotte, courgette mélangez rapidement, ajoutez es pousses de soja.

Mélangez, arrosez de deux cuillères à soupe de sauce soja. Laissez cuire 1 à 2 minutes
sans cesser de tourner.

Remettez le poulet dans le wok, mélangez. Les légumes doivent rester croquants. 

Ajoutez la moitié des nouilles, mélangez, ajoutez le reste de nouilles et 2 cuillères à soupe de sauce soja, mélangez. Laissez cuire 1 à 2 minutes en tournant délicatement et en soulevant avec une spatule et une grande fourchette. 

Parsemez de coriandre et de ciboulette, versez 1 cuillère à soupe d’huile de sésame. Mélangez une dernière fois, assaisonnez au besoin. 

DEGUSTEZ !

Gratin de poires

1kg de poires
1 poignée de raisins secs
Cannelle
1 c à s de Kudzu dilué dans 1/2 l d’eau froide 1/2L de jus de pommes ou poires
Amandes effilées 

Préchauffer le four TH 7

Humidifier un plat.
Peler et épépiner les poires.
Placer les poires pelées coupées en 4 dans le plat en verre humidifié Parsemer le gratin de raisins secs puis de cannelle.

Faire chauffer le Kudzu dans une casserole + 1 pincée de sel. Une fois bien épaissi( 3’) le verser sur le gratin.
Parsemer les amandes effilées.
Mettre au four TH 7 pendant 20mn.

DEGUSTEZ !